A propos MonsieurBristh

Bon en rien, moyen en tout.

La bande son de ma vie. #3 – Ram

Une rétrospective discographique de mes 30 (et quelques) premières années de vie, ou le bon goût en une centaine d’albums*. La playlist de ma vie à retrouver sur Deezer : La bande son de MonsieurBritsh

#3 – Ram (1971)

– Paul McCartney –

Résultat de recherche d'images pour "ram mccartney"

En écoute gratuite et légale sur Deezer

Une critique de l’album sur PlanetGong

 

Genre : Rock

Autour de l’album : La création des Wings

A écouter si vous avez aimé : The beach boys – Surf’s up (1971)

Mon titre de l’album : Monkberry Moon Delight

Mon souvenir lié à l’album : la thèse

 

 

*librement inspiré du Hall of Fame du site PlanetGong

Publicités

La bande son de ma vie. #2 – Low

Une rétrospective discographique de mes 30 (et quelques) premières années de vie, ou le bon goût en une centaine d’albums*. La playlist de ma vie à retrouver sur Deezer : La bande son de MonsieurBritsh

 

#2

– David Bowie –

Low (1977)

 

Résultat de recherche d'images pour "low bowie"

 

En écoute gratuite et légale sur Deezer

Un article de Slate sur la trilogie berlinoise, période d’enregistrement de Low

 

Genre : Art Rock / Ambient

Autour de l’album : Brian Eno

A écouter si vous avez aimé : David Bowie – Heroes (1977)

Mon titre de l’album : Sound and vision

Mon souvenir lié à l’album : le passage à la trentaine

 

 

*librement inspiré du Hall of Fame du site PlanetGong

Ecologie amateur

« Comment réussir des carottes à coup sûr ? » En voulant répondre à cette innocente question potagère (via quelques mots clés bien trouvés sur Google en navigation privée) je tombai virtuellement nez à nez avec une demoiselle… nue dans un jardin… une carotte à la main… Curieux et avide de conseils en jardinage je parcourus la galerie de photos de ladite dame. Après avoir examiné une bonne vingtaine de photos je réalisai que je n’étais pas sur un site de jardinage. Non madame, même si mes connaissances en jardin sont limitées, vous ne me ferez pas croire que les carottes poussent dans les vagins !  J’étais sur un site d’éco-porn et la dame était une militante écologiste.

Le site c’est Fuck For Forest (http://www.fuckforforest.com). La dame aux fanes de carottes qui pendent entre les jambes c’est la norvégienne Leona Johansson. Le jardinier derrière l’appareil photo c’est le norvégien Tommy Hol Ellingsen. Ce couple de scandinaves, sensibles à la préservation de l’environnement, avaient décidé un matin de 2004 de s’engager pour la préservation des forêts. Ils souhaitaient sensibiliser le public au problème de la déforestation et récolter des fonds pour des associations de défense de la nature. Après avoir fait du « théâtre écolo » et travaillé avec des adolescents en difficultés, ils créèrent une association pour cadrer leurs actions, et comme le statut associatif le permet, touchèrent des subventions. Après six mois à toucher de l’argent du contribuable norvégien, la Norvège découvrit que leur lutte contre la déforestation consistait en des performances en public. Par performance, entendre « coït » et parfois même « grosses partouzes entre humains et légumes » ! Leona et Tommy pratiquent l’éco-porn, ou l’art de baiser pour reboiser les forêts. Choquée, la Norvège stoppa immédiatement le financement de l’association. Mais Fuck For Forest survit à l’abandon norvégien grâce à sa communauté. Des milliers de personnes, que j’imagine nues avec des carottes, prêtes au don pour protéger les forêts.

Résultat de recherche d'images pour "fuck for forest"

Adam, Eve, la pomme, des carottes et des poils.

Comment faire un don et intégrer la grande famille Fuck For Forest ? Trois possibilités. La première est le bon vieux don à l’ancienne comme chez MSF ou Greenpeace, avec un petit versement par carte de crédit ou en bitcoin (sic). La seconde est le don de photos ou de vidéos explicites de soi. Offrez vos plus belles photos d’anus, de seins ou de glands pour devenir un(e) activiste sexy. Il est possible de visionner quelques photos de la communauté (peut -être vos futurs compères). Attention toutefois, certaines photos sont déroutantes comme la série des Love with myself! où Ivan, un cinquantenaire brésilien, nous partage sa petite séance de branlette sur un futon rouge. A noter qu’Ivan pratique aussi le yoga nu, le massage nu, le bain de soleil nu, le poirier nu (j’aimerais tant voir un jour Ivan habillé…). Si vous ne vous sentez pas prêt à vous prendre en photo avec un zizi dans la bouche ou un clitoris au bout de la langue (ou avec un concombre dans les fesses…), n’oubliez pas qu’il est possible de faire un don. Quoi qu’il en soit, contribuer à Fuck For Forest c’est s’offrir la possibilité de visionner des milliers de photos et vidéos exclusives d’activistes tout autour du monde (et voir peut être d’autres contributions d’Ivan).

Cinq fruits et légumes, c’est dans les repas et les orifices !

Enfin, pour les personnes désirant acquérir des cadeaux originaux à offrir à Noël, il est possible de contribuer en faisant quelques emplettes sur la boutique en ligne (https://www.fuckforforest.com/page/shop/). Ils vendent des T-shirts et des posters un peu osés, mais sont actuellement en rupture de stock. Alors pour Noël il faudra vous reporter sur des culottes sales portées par Leona (portées au maximum 3 jours). A noter qu’en temps normal Leona ne porte pas de culottes car elle trouve le port de ce bout de tissu « non hygiénique et pouvant conduire à des champignons » (sic). Personnellement, j’opterais plutôt pour une classique Smartbox Week End au vert pour Noël ! Si les champignons norvégiens vous rebutent (et si une Smartbox est trop mainstream ou « so 2008 » pour vous) il vous reste la carte impure pour faire la nique à la Bible. Une jolie carte sobrement badigeonnée de sang de menstruation (sic).

Suite à ma visite de la boutique en ligne une question me vint à l’esprit. « Fuck For Forest sauve-t-il vraiment les forêts ? ». Leona et Tommy y répondent :

We fear that sex cannot really save the world. […] Even if the world would end tomorrow, I would still get fucked today.

Nous craignons que le sexe ne pourra pas vraiment sauver le monde. […] Même si le monde se terminait demain je voudrais encore être baisé(e) aujourd’hui.

MonsieurBritsh

Faits d’Isère – Vol dans un magasin de musique : plusieurs milliards d’euros de préjudice

13 avril 2017

Le Air Guitar Center de Mens (38), spécialisé dans la maintenance et le dépannage de guitares et batteries pour les pistes de danse en fin de soirée a été la cible d’un vol, dans la nuit de samedi à dimanche. Après s’être introduits sur le site, les malfaiteurs ont dérobé, dans le magasin, de nombreuses pièces détachées : frets, cordes, manches, cimballes, etc. D’après le propriétaire des lieux, le préjudice s’élèverait à plusieurs milliards d’euros (sic). Le colonel Francis, de la gendarmerie de Mens, témoigne « Nous n’avons trouvé aucune trace du passage des malfaiteurs, nous devons avoir à faire à une bande de professionnels très bien organisée ! J’ai demandé l’intervention d’un mime professionnel pour examiner les lieux du cambriolage. » Interrogé sur la pertinence d’utiliser un homme de spectacle pour mener une enquête, le colonel répond « Croyez-moi, j’ai vu une fois ce mime tirer une valise qu’une centaine de personnes ne pouvaient voir… Pourquoi ne pourrait-il pas voir à nouveau ce que personne ne voit (i.e. les preuves)… »

airguitar-cp-getty-89991525.jpg

La bande son de ma vie. #1 – The piper at the gates of dawn

Une rétrospective discographique de mes 30 (et quelques) premières années de vie, ou le bon goût en une centaine d’albums*. La playlist de ma vie à retrouver sur Deezer : La bande son de MonsieurBritsh

 

#1

– Pink Floyd –

The piper at the gates of dawn (1967)

pink_floyd_piper_gate

En écoute gratuite et légale sur Deezer

Une critique gratuite et légale sur PlanetGong

 

Genre : Rock Psychédélique / Space Rock

Autour de l’album : Syd Barrett

A écouter si vous avez aimé : Pink Floyd – A saucerful of secrets (1968)

Mon titre de l’album : Matilda Mother

Mon souvenir lié à l’album : L’adolescence

 

 

*librement inspiré du Hall of Fame du site PlanetGong